Dernier chapitre de nos aventures en Birmanie…entre rizières et Bouddha.

Pour rejoindre Pa An, charmante petite bourgade au sud de la Birmanie, nous avons pris un bus de nuit (je vous ai laissé au Lac Inle). Les bus asiatiques ne valent pas les bus d’Amérique du Sud en terme de confort mais ce n’est quand même « pas si pire »: nous avions chacun notre plaid, notre bouteille d’eau et nous avions même une prise pour charger nos téléphones, si ça c’est pas la classe! 

Nous avons dû arriver vers 7h et une fois descendus du bus et nos sacs sur le dos, nous sommes allés à notre hôtel, le Galaxy Motel (très très bonne adresse, des gens adorables). Tout comme à Kalaw, eux aussi ne semblaient pas surpris de nous voir arriver de si bonne heure ! Ils nous proposent le petit déjeuner et on accepte avec grand plaisir!

Nous passons 3 nuits à Pa An. Nous passons la première journée à flâner. Enfin, vite fait en fin d’après midi, nous avons fait une tentative dans la journée mais la chaleur était accablante. La vie semble plutôt paisible ici. Les gens circulent en tuk tuk, vélos…il y a de nombreuses petites échoppes qui vendent tout et rien, une jolie pagode et une jolie mosquée (ici, les deux religions semblent cohabiter…).

En quelques minutes à peine, nous sommes en dehors du village. Les alentours sont verts, il y a des rizières, des petits hameaux, des formations karstiques (des pics rocheux) en plein milieux des champs…

Le lendemain, nous partons en excursion pour la journée avec le tuk tuk du motel.

Des jeunes croisés la veille nous avait recommandés de la faire, c’est bien plus commode qu’en scoot et cela permet de prendre quelques repères.

Nous visitons des caves, des grottes entièrement dédiées à Bouddha. Il faut à chaque fois ôter les chaussures et se couvrir les jambes par respect. C’est assez gigantesque et incroyable les aménagements qui ont été réalisés.

Bouddha et son auréole de leds…

c’est un peu kitsch mais quand même…!

Nous ne comprenons pas bien pourquoi il y a tant de statues de bouddhas, des centaines, partout, partout…des blanches, des dorées, des petites, des grandes, des couchées, des assises, des debouts, …nous allons de grottes en grottes avec notre tuk tuk.

Nous sommes avec Fabien un breton et Aria un anglais. En trajet, nous papotons et nous passons une bonne journée à découvrir les alentours.

Dans les grottes, de véritables parcours sont aménagés…

Au coucher du soleil, nous assistons à l’envol de milliers de chauves souris…qui dit grottes dit chauves souris…et à la tombée de la nuit, il y a un endroit pour assister à ce spectacle assez impressionnant. Vers 18h30, il y a deux villageoises qui s’approchent et qui tapent sur des bidons en plastiques. Quand les nuées de chauves-souris s’échappent de la grotte, elles forment comme un énorme essaim ; à chaque coup de bidons, l’essaim se déplace alors comme une onde. C’est un spectacle assez surprenant !

 

Nous passerons la journée suivante à faire l’école, nous reposer pendant les heures de forte chaleur, et vadrouiller en 2 roues. Nous traversons des petits villages, les vaches birmanes se baladent dans les ruelles, les chèvres, les poules…c’est génial.

 

Après cette étape, nous décidons de nous rendre sur la côte birmane, plus précisément à Ngwe saung. De nouveau, nous prenons un bus de nuit. Les gens de notre motel nous accompagne jusqu’au bus. Ils nous disent aurevoir comme si nous étions amis, sur le pas de la porte en nous saluant jusqu’à ce qu’on ne se voit plus. Ils étaient adorables (bis).

 A Ngwe Saung, nous avons profité « un peu » de la piscine, mais l’eau était très chaude, trop chaude (oui je suis désolée, c’est insupportable à lire…) genre 38 degrés. Nous nous sommes baladés sur l’immense plage …Nous n’avons pas fait grand-chose si ce n’est nous remettre un peu de nos émotions de ces presque 3 semaines en Birmanie;

 

 

 Nous terminons notre voyage à Yangon, une ancienne ville coloniale britannique, une très grande ville où se mélangent grands immeubles, bâtiments coloniaux et pagodes bouddhistes.

 

 

 

Nous visitons THE pagode, la Pagode Shwedagon.

Nous étions un peu saturés des bouddhas, mais là je dois dire, que la pagode Shwedagon est vraiment magnifique. Nous avons été émerveillés devant le gigantesque stupa (98m de haut). A ses pieds, il y a des petits pagodons, des dorures, des sculptures en bois…les gens se recueillent. C’est un lieu très impressionnant de par sa taille et de par son architecture.

 

A Yangon, nous nous sommes aussi réconciliés avec la nourriture. Il a été un peu compliqué de se nourrir correctement, tous les voyageurs que l’on croisait avait été malades au moins une fois après avoir mangés dans les boui-bouis birmans; les birmans eux-mêmes nous mettaient en garde…du coup notre joie a été IMMENSE quand à Yangon nous avons pu manger … et français en plus !

Tarte aux pommes
camembert chaud et ses pommes de terre…

 Nous quittons la Birmanie, ravis de notre séjour, et finalement 3 semaines ont été suffisantes. La chaleur était tout de même écrasante. Ce pays offre de très beaux paysages, les gens sont d’une extrême gentillesse, c’est ce qui nous a le plus marqué. La plaine de Bagan est pour moi similaire à l’Ile de Pâques, c’est un lieu à ressentir, à vivre, à voir de ses propres yeux. C’est magique et mystique, on s’y sent vraiment petit.

 Le 22 mai, nous avons quitté la Birmanie pour partir à la découverte du Laos. Et après seulement 4 journées, nous pouvons d’ores et déjà vous dire que le Laos, c’est aussi magnifique !!!

2 commentaires sur “Dernier chapitre de nos aventures en Birmanie…entre rizières et Bouddha.

  1. Je n’ai qu’une chose à dire sur votre blog: vous nous faites rêver!
    Vraiment! Les photos et la façon dont tu nous dépeins vos aventures c’est génial.
    On ne s’arrête pas de lire et on a l’impression de voyager avec vous.
    Chapeau!
    On vous embrasse 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *