Qui sommes-nous?

Nous sommes Yannick et Lise, parents d’Océane et Timoté. Nous sommes de Haute-Savoie, pays du reblochon 🙂 et nous habitons à quelques minutes d’Annecy! Nous voilà embarqués dans une sacrée aventure autour du monde du 8 septembre 2017 au 20 juillet 2018!

Yannick, 42 ans au moment du départ, est le directeur financier du projet: c’est le plus sage de nous tous, le plus raisonnable et le plus à l’écoute.

Océane, 11 ans, la p’tite beauté de l’équipe, vivra son année de 6ème à l’autre bout du monde! Elle est curieuse, sensible, joyeuse et ultra connectée ;)! Elle voudrait danser avec les Vahinés de Polynésie.

Timoté, 6 ans et demi, est un petit garçon curieux, affectueux, rigolo et « plein de vie » comme disent les papys et mamies (comprendre par « plein de vie » => enfant têtu voir capricieux). Il voudrait bien voir des baleines et des volcans.

Enfin, moi je suis Lise, 36 ans, la rédactrice du blog;  et si Yannick gère les finances, je suis plutôt dédiée à l’aspect technique et logistique du projet. Je suis aussi la plus rêveuse, voilà où ça nous a mené!


Nous menions une vie paisible et confortable (oui enfin comme chez tout le monde hein, avec des hauts et des bas, on est pas au pays des Licornes;) : nous avons la chance de vivre dans une très belle région, le cadre de vie est plutôt sympa, nous avons du travail, des copains supers cools! Nous ne sommes pas à plaindre! Comme dirait quelqu’un que je connais bien; mieux serait indécent!

Mais, à un moment donné, …la crise de la 30aine? 40aine?…le désir d’évasion, l’envie de découvrir le monde, le plaisir de partager sont devenus plus forts et importants que tout le reste. A chaque retour de voyage, il nous restait un goût d’inachevé, comme si nous avions survolé ce nouveau pays, comme si une fois de plus nous avions manqué de temps. Nous avions ce besoin de nous imprégner de ces nouvelles cultures, de nous y installer quelques jours, de vivre le pays.

Notre quotidien nous a aussi mené à de grandes réflexions: les journées sont toujours trop courtes, le temps passe toujours trop vite. On passe notre temps à courir, mais après quoi en fait?

J’ai eu l’intime conviction presque viscérale que nous avions autre chose à vivre.

Bref, grosse remise en question, après tout, pourquoi nous ne ferions pas une pause? Pourquoi ne prendrions-nous pas le temps de prendre le temps tout simplement? Et si nous décidions de faire une parenthèse en famille, de prendre le temps de s’écouter, d’échanger, et de se re-découvrir? Et si nous renoncions à notre confort quelques temps pour vivre pleinement?

Et voilà comment au bout de quelques mois à peser le pour, le contre, les risques, les coûts… un rêve est finalement devenu un projet, et au bout de quelques années d’économie, une réalité!